Questions à poser :

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Questions à poser :

Message  Collectif Podo le Dim 16 Mar - 0:44

1: Le soin de Pédicurie coté 1AMP2 devient opposable avec cette nouvelle convention .
Pourrons nous faire du dépassement d'honoraire de façon permanente sur cet AMP ? (réponse écrite si non pas valide)

2: Les soins à domicile pour les diabétiques grade II et III sont interdit (avec la lettre clé POD).pour quelles raisons ?
Si la raison invoquée est l'hygiène , que dire des infirmières qui débrident des plaies a domicile ?

3: Considérant l'article 2.1 de la convention qui parle de prévention; ne serait il pas plus judicieux d'inclure les grades I dans la prise en charge ? si non ,pourquoi ?

4: Il est indiqué dans la convention que la télétransmission deviendrait à terme obligatoire , est ce exacte ?
si oui à quand est situé ce terme ?

5: Nous avons le droit de préscrire des topiques à usage externe , il n'en est pas fait mention dans la convention. Ces topiques préscrits par un podologue seront ils remboursés aux patients ? si non , pourquoi ?

6: les semelles font actuellement partie de notre activité non conventionnée. Vont elles intégrer la convention ?
si c'est le cas leur tarif deviendra il opposable ? si c'est le cas entreront elles en compte dans le calcul de nos charges ?

7: L'augmentation de nos charges est énorme .Le lissage pourrait il se faire sur 5 ans aux vue des nouveaux investissements nécessaires ?
(autoclave et télétransmission)
Nos charges augmentent car elles étaient calculées sur nos revenus conventionnés (hors S.O.) qui sont considérés comme dérisoire...
A qui la faute ?
Si le patient n'a pas une bonne mutuelle , se faire rembourser lui coute de l'argent ;il ne le fait donc pas .
La sécu rembourse 37 cts d'euros une enveloppe timbrée en coute 82 ... (sans compter les 1 Euro du médecin non remboursé).
Il faut donc revaloriser l'acte AMP ou refaire la nomenclature pour qu'elle soit en adéquation avec le cout reel d'un soin.
De plus il est noté dans la convention que :
"les caisses s'engagent à ne faire aucune discrimination entre les pédicures-podologues placés sous le regime de la presente convention et les autres praticiens ou professionnels conventionnés légalement habilités à dispenser les memes actes." (art 1.2. 2eme paragraphe).
Que dire d'un médecin/dermato qui soignerait un ongle incarné ,une verrue ou un cor ? leur soins sont bien pris en charge non ?
Ce serait donc discriminatoire de ne pas avoir une revalorisation de l'acte ou un changement de grille .
Et si ces tarifs sont en adéquation avec le cout de ces actes alors pourquoi ne pas les rendre opposable ?
Nous verrions alors si notre revenu conventionel n'augmente pas ....

Voila donc en substance les questions à poser aux représentants syndicaux de chaque region , aux URCAM et a vos CPAM .
Il est bien sur évident que toutes reponses verbales de leur part ne comptent pas ... pour que leurs engagements soient valables il faut qu'ils soient fait par écrit ( ceci vaut pour les CPAM essentiellement ).

Si vous avez d'autres questions n'esitez pas à les rajouter ou à me les faire parvenir via le mail collectifpodo_convention@hotmail.fr .

A bientot

Vincent

Collectif Podo

Messages : 35
Date d'inscription : 09/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum